La grande péninsule de Noto et la région de Wajima

La grande péninsule de Noto et la région de Wajima
 

A l’extrême ouest du Japon, dans la préfecture d’Ishikawa, s’étend sur des kilomètres la plus grande péninsule du pays, la péninsule de Noto. Loin des flots de touristes, le département de Wajima vous donne l’opportunité de découvrir parmi les plus belles zones rurales du Japon dans une sérénité parfaite.


Vous pourriez par exemple, débuter votre aventure dans un tableau des plus atypiques en contemplant les rizières en escalier de Shiroyone Senmaida à une dizaine de kilomètres de la ville même de Wajima. Face à l’océan, plus de 1000 petites parcelles de rizières poussent doucement bercés par les embruns et la beauté du paysage. Chaque saison est propice à la visite de ce lieu, recouvert en hiver par la neige, ou au printemps et en été, offrant l’un des plus beaux couchers de soleil que l’on puisse voir au Japon. Les propriétaires de ces belles rizières les illuminent même de différentes couleurs à la nuit tombante pour le plus grand bonheur des passants venus s’aventurer dans ce petit coin perdu. (Illuminations visibles d'octobre à mars). La qualité du riz tient à cet emplacement unique mais aussi au labeur des paysans, qui par le relief difficile et étroit  sur lequel poussent ces cultures, se doivent de tout planter et tout cueillir à la main.


Cette région du Japon a parmi les plus beaux parcs côtiers, notamment au nord des rizières, dans les environs de la petite ville de Machinomachi, face au mont Iwakura Yama. Ce dernier permet d’ailleurs de très belles balades, passant par plusieurs magnifiques temples comme le temple bouddhiste Iwakura-ji entouré par la forêt. En faisant route vers la côte, vous trouverez de belles plages, près de la roche de Madoiwa, non loin du centre de Machinomachi. En vous dirigeant dans le centre de cette petite ville côtière, vous pourrez admirer une ancienne bâtisse au toit de chaume, construite il y a presque 2 siècles, dans laquelle sont conservés des vestiges de l’artisanat ancien. Il s’agit de la maison Kami Tokikuni ke et de son musée d’histoire.


La ville de Wajima, est un bon emplacement pour séjourner, plus animée que le reste de la région, elle est appréciée notamment pour son marché matinal près du port proposant les spécialités locales, à savoir une incroyable variété de poissons et fruits de mer. Vous y découvrirez aussi un très beau musée d’art traditionnel, le musée Ishikawa Ken Wajimashitsugei. La ville est aussi célèbre pour l’artisanat lié au Nuri, la laque japonaise servant dans le processus de fabrication de baguettes, de bols et autres accessoires de l’artisanat traditionnel. Le Nuri provient de l’arbre Urushi, abondant dans la préfecture d’Ishikawa et utilisé pour cet art depuis des siècles.










**********************************
Omni Links Europe
Omni Links Europe
**********************************